25 juil. 2012

Comment je suis venue habiter au Japon - 4

Episode numero shiiiiiiiiii! (4!)
Comment je me suis preparee pour venir vivre au Japon
(et que j'y suis restee)
~ LE BOULOT ~

On revise? Qu'est-ce qu'il faut pour venir vivre au Japoooooon????
- Le visa!
- Ouaiiiiiis!
- Les sous!
- Ouaiiiiiis! Et puiiiiis?!?!
- Des bases en Japonais!!!
- Exactemeeeeeent (=^O^=)/!!!

Mais avant de parler "japonais", je vais vous parler "boulot"! (=^w^=)
Parce que c'est une bonne suite a l'article precedent ou j'parle des sous, hehee!

Dooooooonc!
Pour vivre un moment au Japon, y a plusieurs solutions...
- etre riche... (Moiiiiiiii! J'veux! Moiiiiii!!.... )
- avoir economise comme une fourmie. Pour plus qu'un hivers!
- etre expatrie(e) au Japon grace a son boulot actuel (ou celui de son ou sa cheri(e)!)
- avoir un boulot qui peut se faire de n'importe ou (vive interneeeeeeeet!!!)
- faire un echange etudiant (mais faut quand meme des sous!)
- ...
ou il faut trouver un boulot sur place!
Avant ou apres le depart.

Avant le depart:
il y a quelques sites de petites annonces pour du boulot au Japon. Tres tres souvent en anglais.
Moi, je connais:
http://www.gaijinpot.com/
http://www.jobsinjapan.com/
http://www.daijob.com/en/
https://www.kimiwillbe.com/

Et j'viens de vous trouver:
http://www.boobooski.com/french.html
http://jp.jobstreet.com/ (mais c'est plus pour l'Asie que le Japon)
Si vous en connaissez d'autres, vous pouvez les partager en commentaire, je les mettrai ici:
http://j-sen.jp (en japonais!)
http://www.find-job.net/
(Merciiiiiii (=^O^=)/ )

Et la, ca fait un moment que je fouille sur internet et qu'est ce que je trouve?!?!?! Un article super bien fait, hyper detaille et tres bien documente sur la recherche de boulot au Japon! C'est Guillaume, un bloggeur passionne d'Aikido et vivant au Japon qui l'a ecrit. Ca vaut l'detour!
J'me permets de mettre son blog consacre a l'Aikido et a la culture japonaise en lien ici!

Et la, tout est dit! Hihi! Merci Guillaume (=^O^=)/!!!

J'vous l'ai dit quand j'ai commence cette serie: j'suis pas une experte mais ce que je peux faire, c'est vous parler de mon experience. On fait ca, d'acc?!?

Pour celles et ceux qui veulent juste un resume vite fait bien fait, allez directement vers la fin de l'article. Sinon, voila mon roman:

Comme je vous l'ai dit dans l'episode 3, j'suis un mauvais exemple. Pourquoi deja? Ah oui!... Parce que j'ai bluffe (=^w^=)... Je n'avais pas de boulot avant de venir passer mon annee de visa vacances-travail ici... J'm'etais renseignee, j'ai fouille le net,... Je savais ou j'allais mais je n'avais pas de boulot. Ni meme de piste... Parce que je ne m'en etais pas vraiment donne la peine, hehe... Pourquoi? Bein un copain d'un copain avait trouve du boulot super facilement en tant que prof d'anglais (dans une ecole de conversation) a Tokyo alors j'me suis dit que j'allais faire la meme chose. Excuse parfaite de feignasse (=^w^=;)
Quand j'y pense maintenant... J'me trouve carrement gonflee, hehee...

Ce qu'il y a de plus facile a trouver comme job, au Japon, pour des etrangers, ce sont des postes de prof de langue dans les ecoles de conversation. Mais ca pas tout, vous allez voir.

Moi, prof d'anglais, ca m'bottait bien! Alors c'est ce que j'ai fait aussi.
Et meme si j'avais etudie en informatique, j'me suis preparee a devenir prof d'anglais pour cette occasion. Au debut, meme, sans le savoir puisque je suis partie vivre 1 an aux USA comme fille au pair, puis j'ai bosser chez Apple en Irlande apres mes etudes. Du coup, l'anglais, no problem! Finger in the nose! Hihi!
Quand j'ai decide "j'veux aller vivre au Japon!", bein j'avais deja 2 langues en poche! Il ne me restait plus qu'a prendre des cours pour devenir prof de langue etrangere. Ce que j'ai fait, en cours du soir dans une ecole privee pendant que je vivais a Montreal.
Mais en vrai, c'etait pas necessaire. J'aurai trouve du boulot pareil!
M'enfin...
Avec l'anglais, le francais, un peu de technique, j'suis rentree en France pour economiser, m'exercer sur de pauvres collegiens, faire ma demande de visa pour le Japon et voila!
J'me suis consideree prete (=^O^=)/!!
Prete a debarquer au Japon et trouver du boulot dans une des nombreuses ecoles de langues!

Et la... laissez moi rire de moi meme un peu... Pouahahaaaaa (=^O^=) ouuuuhouhouhouhouuuuu!!! Ouuuu.... Aaaaah... Quelle innnocence (o^-^o)...
Si je n'avais pas eu mon cheri et ma bonne etoile, j'aurais ete dans la merdouille! Parce qu'a Tokyo, oui! C'est possible de trouver un poste de prof d'anglais rapidement (si on gaze en anglais, bien sur!) mais pas a Kamaishi (Prefecture d'Iwate)! Nooooooooon non-non-non-non!

Heureusement, etre une des rares occidentales a des lieux a la ronde a finit par payer. Petit a petit, j'ai fini par grappiller une heure de cours par-ci, une heure de cours par-la. Des cours prives. D'anglais et de francais. Ca marche bien, l'bouche a oreille (=^w^=)!
Y avait moyen de travailler a l'usine de deboyautage de poisson mais nan-merci-sans-facon.

Puis, un beau jour, on m'a demande si je voulais bien "jouer" avec les enfants de la maternelle. Utiliser l'anglais en jouant avec eux et donner une petite lecon/jeu/spectacle d'anglais tous les matins.
Me payer pour jouer?!?! Vous etes suuuuuurs?!?! Je peux????
Normalement, il faut un certificat special pour enseigner dans une ecole publique au Japon mais je sais meme pas comment, mon diplome obtenu grace a mes cours du soir a fonctionne.
Yeeeey (=^O^=)V !
Et voila comment je me suis creee un temps presque plein: la maternelle le matin, les cours particuliers eparpilles dans mes aprem'/soirs/week-end.

Mais c'etait pas une vie. Trop de boulot a preparer les cours, aller ici et la pour mes lecons, des etudiants qui annulaient a la derniere minute... Tout ca sans vraiment payer. 800¥/h pour la maternelle, 1000¥/h pour les cours particuliers.
Alors quand on a decide de demenager a Morioka, une ville plus importante, toujours dans la prefecture d'Iwate, j'etais soulagee de reprendre tout a zero, me trouver 1 boulot! Pas une vingtaine!
J'ai contacte toutes les ecoles d'anglais de la ville et ai trouve 2 temps partiels. Deja vachement mieux! Hehe!
Sauf que... J'ai tenu 1 mois!... Voyez,
- donner des cours d'anglais a des adultes qui veulent apprendre, supeeeer! Je manquais un peu de confiance en moi parce que ce n'est pas ma langue maternelle mais en faisant mon mieux, j'assure.
- jouer en anglais avec des enfants a la maternelle, faire le clown pendant 20 minutes avec le soutien de la maitresse, no problemo!
... Mais enseigner l'anglais a des creatures sur-excitees sous l'oeil des mamans qui s'attendent a ce que leurs enfants gâtés pourris désobéissants sortent de la en disant "Hello, my name is Kenji, nice to meet you" alors qu'ils ne pensent qu'a te jeter les cartes de vocabulaire et les crayons a la figure, bein c'etait juste trop de stress pour moi.
P'tite ame sensible?!? Moi?!?! Nan mais!...

Touasson, on a du rapidos re-demenager! Pour aller habiter a Kawaguchi, prefecture de Saitama, proche de Tokyo, chez Papa et Maman Yoji, alias beau-papa et belle-maman (=^w^=).
Ma porte de secouuuuurs, wouhouuuuu (=^O^=)/!!
Mais la, moi, degoutee de mon experience en ecole de langue, j'ai cherche autre chose.
Visite au Pole Emploi japonais (Hello Work), ou les quelques boulots payants et attirants exigent un niveau de japonais excellent...
Resultat, j'suis devenue planteuse de poireaux! Heheeee! Un miiiiiinimum de japonais et c'est bon, tout le monde peut faire ca!
Mais vous savez pas quoi?!? Et bein travailler dans les champs, j'ai pas ete cap' non plus! Mon cerveau avait trop de liberte pendant que mes mains etaient occupees a faire le meme geste toute la journee. Il a finit par tourner en rond et ca donne juste trop le tournis.
Pis touasson, vous vous doutez bien que ca payait que dalle... (=o.O=)

Heuuuuuuureusement! Le destin, qui avait offert un nouveau boulot a mon cheri a Yokohama, m'a donne une nouvelle occasion de me sortir d'un travail que j'aimais pas et d'en trouver un nouveau, heheee (=^w^=)

Experience suivante: femme de menage! Ah nan, attendez... Comment on dit deja? Technicienne de surface? J'me levais aux aurores pour aller nettoyer les bureaux avant que les salary men viennent bosser.
La encore, super facile a obtenir comme boulot avec un minimum de japonais! (=^w^=)
Merci Hello Work!
Mais la encore, ca paye pas grand chose... 600¥ de l'heure brut, si je me souviens bien (soit 6 euros).
Re- "mais la encore!" : mon cerveau a pas aime... Et mon orgueil non plus... Nettoyer les toilettes des hommes, avec les monsieurs "leve-tot" en train de faire leur business number 2 a cote...
Un nouvel essai comme madame-pipi (technicienne de surface des toilettes) dans un centre commercial et j'ai definitivement laisse tombe ma carriere de femme de menage!
Point positif, j'suis devenue toute mince a force d'bouger mes fesses et astiquer! Heheeee!

Je me suis inscrite dans une agence d'interim pour travailler dans les creches privees. L'entretien s'etait bien passe mais ils ne m'ont appeles que 2 ans plus tard... J'etais passee a autre chose, moi (=^w^=). Mais bon, comme quoi, meme apres qu'on arrete de les relancer, ils nous gardent dans leur systeme; faut juste etre patient, hehe!

Apres avoir essaye de bosser dans une boulangerie (qui ne m'a pas acceptee parce que je ne lisais pas encore suffisamment de kanji), je me suis rendue a l'evidence... Alors tout en etudiant le japonais a fond dans l'espoir de trouver un vrai chouette boulot, j'ai recommence a donner des cours de langue.

D'abord, j'ai postule dans des ecoles d'anglais. Et je me suis confirme que, oui, dans la region de Tokyo, c'est quand meme vachement plus facile de trouver un boulot de prof! Pour un salaire acceptable, soit environ 200,000 yens (2000euros)  par mois.
Mais apres un entretien ou je me suis retrouvee a faire un test avec des enfants, je me suis souvenue que non merciiiiii!

J'ai donc decide de ne donner des cours qu'a des adultes!
J'ai mis une petite annonce sur un site special (http://www.findstudents.net/) et petit a petit, j'ai eu quelques etudiants. Des femmes ou foyers et des retraites pour la plus part.
J'etais libre de choisir le nombre de mes etudiants, de determiner mes horaires, mon tarif pour les lecons, mon programme...
Je n'ai jamais essaye d'en faire un temps plein, cette fois-ci. A mon max, j'avais une douzaine d'heures par semaine, soit 2500¥  fois 12 heures fois 4 semaines = 120,000 yen (environ 1200 euros) par mois.
En plus du salaire de mon cheri, c'etait parfait.
Ca me laissait du temps pour commencer a-vos-baguettes et etudier le japonais, jouer a la femme au foyer...
Les cours etaient soit chez moi, soit chez mes eleves, soit dans un cafe (trop bruillant mais securisant au debut).
C'etait choueeeeeeeette (=^O^=)/!!! Je me suis fait plein de copines qui me manquent vachement depuis qu'on a demenage a Shizuoka (entre Tokyo et Osaka) pour le boulot de mon cheri.

Depuis, comme j'ai Mikoto, je n'ai pas recommancer a bosser.

DONC! Si je RESUME, ca donne ca:

★ trouver du boulot avant de venir au Japon c'est possible quand on est debrouillard mais c'est pas indispensable. Preferable, juste.
★ trouver du boulot comme prof d'anglais dans une ecole de conversation dans une grande ville genre Tokyo, faisable si on assure en anglais.
★ trouver le meme genre de boulot pour enseigner le francais... Moins facile, mais faisable. Les ecoles demandent plus facilement des diplomes universitaires. Mais ca reste une possibilite! Plus souvent du mi-temps que du plein-temps mais comme ca, on a du temps libre pour apprecier la culture et la vie au Japon (=^-^=)d
★ trouver un boulot de prof ou assistant de prof dans une ecole maternelle-primaire-college-lycee-universite,... Vaut mieux passer par le programme JET. Et il faut des diplomes. Mais c'est possible!
★ donner des cours prives, en toute liberte, en trouvant les eleves par petites annonces sur internet. Attention, ca demarre doucement!
★ trouver un boulot, comme un japonais. Bein la, faut etre doue en japonais, comme un japonais! Hehe...
★ sauf si c'est un boulot physique et facile comme dans une usine, dans une ferme, comme femme de menage... Mais la, ca paye pas grand chose et faut etre motive...
★ quelques francais que je connais travaille comme serveur/serveuse dans des restos francais. Ca a l'air sympa!

Il y a bien sur d'autres possibilites mais je prefere vous parler de ce que je connais seulement, pour etre sure de ce que je dis (=^-^=).

Des questions (=^w^=)? Des témoignages?

QUESTIONS-REPONSES:

Il y a des boulots de créateurs de jeux vidéos au japan ???
Ca s'peut... (=^w^=)


Quel boulot conseillerais-tu à un débutant en japonais arrivant là-bas?
Tout le monde a une experience differente, plus ou moins facile, au Japon. C'est sur que c'est un defi par rapport a aller vivre au Quebec ou meme en angleterre mais ca vaut largement le coup de venir ici si c'est vraiment ce qu'on veut (=^-^=)d.
Je ne saurais pas quoi conseiller comme boulot a un debutant en japonais... Ca depend de trop de choses: si on parle bien l'anglais ou pas, qu'est ce qu'on a comme diplomes... Pour moi, avec mon experiences, mes diplomes, ca a ete "prof de conversation". Mais c'est different pour chacun (=^-^=).



AUTRES TEMOIGNAGES:

Celui de Mitch!
L'experience de Mitch
J'ai fait mon working holiday a Tokyo en 2006
Je suis CG Designer.
J'etais parti 1an pour une fille (qui ma largué a peine arriver) et pour travailler.
RECHERCHE DE TRAVAIL
J'avais trouver un site web de recherche de job dans les metiers du graphisme (print, web, video,...)
http://www.find-job.net/
J'ai repondu a des annonces avec l'aide de mon dictionnaire et d'un pote.
J'ai eu tres rapidement des entretiens.
LES ENTRETIENS
Pour tous mes entretiens, j'écrivais a la main mon rirekisho (CV).
Mon 1er entretien c'est tres mal passer, je me suis fait insulté de tout les nom en japonais et anglais car je ne comprenais pas bien ce qui me disait et que je lui faisais perdre son temps.
Les autres ce sont bien passer mais je n'ai pas eu le boulot car je n'avais pas un niveau suffisant de japonais pour travailler.
Tous les jours j'étudiais le japonais tout seul mais ca n'etait pas ca.
LE JAPONAIS
Donc j'ai decidé d'aller dans une ecole de japonais.
J'ai fait 4h de cours par jour pendant 2 mois + 2 semaine d'examen.
Un copain ma conseiller cette ecole et je la conseille a tous le monde!
http://www.kaij.jp/fr/
Ce n'est pas avec Minna No Nihongo mais avec des livres fait maison!
Tres bon enseignement et tout en japonais, pas un mot d'autre langue.
LES ENTRETIENS (la suite)
Juste avant de commencer l'ecole de japonais j'ai eu une entretient dans un super magasine japonais.
Je rencontre le bosse de la redaction, il regarde ce que je fait puis il me regarde. il me dit "tu va te faire chié ici", moi je lui repond que non.
Mon japonais est nul et que meme faire juste le café je serai content.
La il me dit "ca serait du gachi".
Il me demande si il peut garder mon book (petit livre avec les travaux graphique) et que je pourrai venir le recupéré la semaine suivante.
Il me demande ce que je veux faire comme travail, je lui dit motion designer mais je n'avais pas d'expérience pro dedans, juste du print et web sinon video c'etait un hobby. (j'avais fait plusieurs cours metrages)
Quelques jours plus tard un mec me telephone de la part du mec, c'est pour me faire un entretien.
Je fait l'entretien et ca passe nikel! C'était une boite de post production, vfx et motion design.
Le boss était super enthousiaste a bosser avec moi alors que je n'avais pas d'expérience pro mais juste des petits court metrage d'anim perso.
LE TRAVAIL
Bon au debut je faisait tous les weekend pendant 1 mois a l'essai.
Apres vue que j'allais encore a l'ecole de japonais l'apres midi (il n'y avait plus de place le matin) j'allais bosser de 18h a minuit du lundi au vendredi et je travaillais le samedi a plein temps.
J'ai fini l'ecole donc je peux me mettre a 100% au boulot.
Donc un truc qui a ete dure pour moi c'est que mon bosse m'a imposé l'utilisation des logiciels en japonais (photoshop, illustration, aftereffects, finalcutpro, cinema4d,...) ca a ete tres dure pour moi car j'etait incapable de lire les menus donc finalement j'ai appris le maximum de raccourci clavier sur tous les logiciels.
Mon poste de travail est a l'ecart de l'openspace a coté du balcon et pas loin des poubelles. Tous le monde pouvait voir mon ecran, ca qui donne un bon stresse relou. Je devais sortir les poubelles. Il y avait 2 collegues qui ce foutai de ma guele quand je passais pas loin d'eux. Chose important a savoir c'est qu'au japon c'est encore fumeur au travail et que j'etais le seul non fumeur.
Mes horaires de travail sur la fin etait de 10h du mat a 3h du mat quand je ne faisais pas de nuit blanche.
J'avais acheter un velo pour pouvoir rentrer chez moi car le metro fini a minuit et des poussiere.
Mon bosse adorai me faire le coup de vendredi soir a 20h je te donne un nouveau projet pour le lundi matin!!@#
Si je rentrais avant minuit je me faisais engueler par mon boss (genre je suis un fonctionnaire) Mon bosse vivait pas loin de la boite donc il etait tous le temps la. Si je regardais un site web, mes mails, des news ou autres je me faisais engueler,... De temps en temps je me faisais engueuler comme quoi je n'étais pas encore bilingue et que c'était inadmissible, ...
A l'entretiens mon bosse m'avait promis qu'il m'acheterait un nouvelle ordinateur (un power mac G5 a l'epoque) une paye de 250 000 yens net par mois,... je n'ai rien eu de tous ca. L'ordinateur etait une vielle merde (1ghz G4) et mon salaire a été a son max a 200 000 yens net le dernier mois mais pendant longtemp j'ai ete payer 150 000 yens par mois. Pour ce justifié de ma paye, il me disait que je devrais travailler gratuitement car je n'ai pas le niveau d'excellence de la boite. Pour l'argent il y a toujours des excuses comme en france.
Je me suis donner a fond dans mon travail car les projets etait interessent et que mon bosse m'avait promis un visa de travail (qui me l'a mis bien profond la ou je pense et sans vaseline). J'ai bosser pour National, Panasonic,video de concert de Exile, des clips de musique,.... J'ai meme bossé sur une pub PeachJohn que j'ai pu admiré sur les ecrans geant de shibuya. J'étais super heureux et fier de mon travail a ce moment la!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=X-d2crRcFBQ
Mais bon les mois avance, les heures de sommeil diminue affreusement, pas de jours de repos,... C'était tres dur a vivre.
Bon je vous épargne les détaille mais apres plus de 41h de boulot d'affilé, j'allais rentrer chez moi completement mort et mon bosse me demande une modification. Je lui dit que je vais dormir un peu et prendre une douche car je sent le chacale mais lui s'en fou et il veut ca pour tout de suite(il etait 3h du mat). Je lui dit qu'il y en a au moins pour 3h (c'etait de la 3d avec de l'animation plus les rendus). Il me dit que c'est lui qui me dit quand je dors, je travail, je mange, etc ... J'ai pété un cable. Vue que je me suis amelioré en japonais depuis le temps, j'ai pu ouvrir ma gueule et j'ai pourris mon boss en japonais devant tous le monde et je lui ai dit de ce mettre les modifs bien profond et que je démissionnais!
Je suis rentrer chez moi en velo en chialent et me disent que j'ai fait une connerie mais je ne pouvais plus continué comme ca.
Je suis repasser a mon taff a un de mes passage a tokyo et mon bosse c'est excuser, il c'est rendu compte apres qu'il avait été trop loin avec moi.
Depuis mon depart ils ont changés pas ma de chose dans la boite comme quoi, on arrete les nuit blanche a repetition, on a les weekend de libre sauf cas exceptionnel.
Car a mon epoque il y en avait qui venait le lundi matin avec leur sac de couchage, ils entraient dedans jusqu'au dimanche matin. Ils rentraient le dimanche car ils etaient marier et il y en a qui avait des enfants.
Voila mon experiance! Je ne la conseil a personne car ca peu detruire une personne psychologiquement mais ca m'a apporter beaucoup de chose dans le travail et la vie de tous les jours.
Maintenant j'habite a Fukuoka, je travail dans une boite japonaise et tous va bien dans cette boite.
C'etait un peu long pardon!
Et pardon pour mon orthographe.

30 commentaires:

Béné a dit…

Ça me parait vraiment impossible de trouver un travail de France ><
Et prof de langue c'est le truc qui m'emballe le moins avec serveuse.
Travailler avec des petits maternelles ça me plairait bien mais j'ai pas de diplôme dans cette voie :s

Sinon, pour trouver un petit job y'a http://j-sen.jp aussi (mais c'est tout en japonais).

Y'aura une suite ? :D

AnkoUeharaGT0 a dit…

uuum...j'connais que quelques bases en japonais et les kanjis et les hiragana (je crois ^^) est ce que il y a des boulots de créateurs de jeux vidéos au japan ???

watashi wa anko uehara desu ^^

BeautyNeko29 a dit…

salut !! dis moi que conseillerais-tu pour apprendre le japonais? je sais qu'il existe des sites qui donnent des cours en ligne mais ne vaut il pas mieux de prendre des cours avec un prof comme à l'école? Que vaux les livres de cours de japonais que l'on peut trouver en librairie?? merci

Sophie a dit…

Quelle globtrotteuse ! (J'avais commencé par écrire "quelle BLOGtrotteuse" ;))

Anonyme a dit…

Waah merci pour ce super roman (jl'ai trouvé trop court!!hihi)et de nous faire partager ton expérience! Ton altruisme fait vraiment plaisir!!On voit que tu avais la niak et je pense que même si ça fait pas tout ça finit par payer! Tu peux être fière de toi dis donc!! Merci pour ce super blog et plein de bonheur avec ta petite puce et ton mari! Arigato gosaimasu Amelie-san!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Ai-je loupé un épisode ou bien est-ce un des prochains peut-être ? Je serais intéressée de lire le chapitre : "comment j'ai fait la connaissance de mon chéri et décidé de me marier". C'est possible ? :-)) Siiiiiiii ! S'il te plaîîîît !!! :-)
Merci tout plein.
Fantine

Bruno a dit…

Comme dab tu ma bien fait marer! En tout cas ta du courage ça a pas du être facil, même si t'avait d'ja ton cheri! Deileur tu nous racontera comment tu l'a rencontré (⌒-⌒; ) ?

Laetitia H a dit…

Eh bien ! Que d'expérimentations... On voit bien que t'es pas du genre à te décourager !

Mitch a dit…

L'experiance de Mitch
J'ai fait mon working holiday a Tokyo en 2006
Je suis CG Designer.

J'etais parti 1an pour une fille (qui ma largué a peine arriver) et pour travailler.

RECHERCHE DE TRAVAIL
J'avais trouver un site web de recherche de job dans les metiers du graphisme (print, web, video,...)
http://www.find-job.net/
J'ai repondu a des annonces avec l'aide de mon dictionnaire et d'un pote.
J'ai eu tres rapidement des entretiens.

LES ENTRETIENS
Pour tous mes entretiens, j'écrivais a la main mon rirekisho (CV).
Mon 1er entretien c'est tres mal passer, je me suis fait insulté de tout les nom en japonais et anglais car je ne comprenais pas bien ce qui me disait et que je lui faisais perdre son temps.
Les autres ce sont bien passer mais je n'ai pas eu le boulot car je n'avais pas un niveau suffisant de japonais pour travailler.
Tous les jours j'étudiais le japonais tout seul mais ca n'etait pas ca.

LE JAPONAIS
Donc j'ai decidé d'aller dans une ecole de japonais.
J'ai fait 4h de cours par jour pendant 2 mois + 2 semaine d'examen.
Un copain ma conseiller cette ecole et je la conseille a tous le monde!
http://www.kaij.jp/fr/
Ce n'est pas avec Minna No Nihongo mais avec des livres fait maison!
Tres bon enseignement et tout en japonais, pas un mot d'autre langue.

LES ENTRETIENS (la suite)
Juste avant de commencer l'ecole de japonais j'ai eu une entretient dans un super magasine japonais.
Je rencontre le bosse de la redaction, il regarde ce que je fait puis il me regarde. il me dit "tu va te faire chié ici", moi je lui repond que non.
Mon japonais est nul et que meme faire juste le café je serai content.
La il me dit "ca serait du gachi".
Il me demande si il peut garder mon book (petit livre avec les travaux graphique) et que je pourrai venir le recupéré la semaine suivante.
Il me demande ce que je veux faire comme travail, je lui dit motion designer mais je n'avais pas d'expérience pro dedans, juste du print et web sinon video c'etait un hobby. (j'avais fait plusieurs cours metrages)
Quelques jours plus tard un mec me telephone de la part du mec, c'est pour me faire un entretien.
Je fait l'entretien et ca passe nikel! C'était une boite de post production, vfx et motion design.
Le boss était super enthousiaste a bosser avec moi alors que je n'avais pas d'expérience pro mais juste des petits court metrage d'anim perso.

Mitch a dit…

LE TRAVAIL
Bon au debut je faisait tous les weekend pendant 1 mois a l'essai.
Apres vue que j'allais encore a l'ecole de japonais l'apres midi (il n'y avait plus de place le matin) j'allais bosser de 18h a minuit du lundi au vendredi et je travaillais le samedi a plein temps.
J'ai fini l'ecole donc je peux me mettre a 100% au boulot.

Donc un truc qui a ete dure pour moi c'est que mon bosse m'a imposé l'utilisation des logiciels en japonais (photoshop, illustration, aftereffects, finalcutpro, cinema4d,...) ca a ete tres dure pour moi car j'etait incapable de lire les menus donc finalement j'ai appris le maximum de raccourci clavier sur tous les logiciels.

Mon poste de travail est a l'ecart de l'openspace a coté du balcon et pas loin des poubelles. Tous le monde pouvait voir mon ecran, ca qui donne un bon stresse relou. Je devais sortir les poubelles. Il y avait 2 collegues qui ce foutai de ma guele quand je passais pas loin d'eux. Chose important a savoir c'est qu'au japon c'est encore fumeur au travail et que j'etais le seul non fumeur.

Mes horaires de travail sur la fin etait de 10h du mat a 3h du mat quand je ne faisais pas de nuit blanche.
J'avais acheter un velo pour pouvoir rentrer chez moi car le metro fini a minuit et des poussiere.
Mon bosse adorai me faire le coup de vendredi soir a 20h je te donne un nouveau projet pour le lundi matin!!@#
Si je rentrais avant minuit je me faisais engueler par mon boss (genre je suis un fonctionnaire) Mon bosse vivait pas loin de la boite donc il etait tous le temps la.
Si je regardais un site web, mes mails, des news ou autres je me faisais engueler,...
De temps en temps je me faisais engueuler comme quoi je n'étais pas encore bilingue et que c'était inadmissible, ...

A l'entretiens mon bosse m'avait promis qu'il m'acheterait un nouvelle ordinateur (un power mac G5 a l'epoque) une paye de 250 000 yens net par mois,... je n'ai rien eu de tous ca. L'ordinateur etait une vielle merde (1ghz G4) et mon salaire a été a son max a 200 000 yens net le dernier mois mais pendant longtemp j'ai ete payer 150 000 yens par mois. Pour ce justifié de ma paye, il me disait que je devrais travailler gratuitement car je n'ai pas le niveau d'excellence de la boite. Pour l'argent il y a toujours des excuses comme en france.

Je me suis donner a fond dans mon travail car les projets etait interessent et que mon bosse m'avait promis un visa de travail (qui me l'a mis bien profond la ou je pense et sans vaseline). J'ai bosser pour National, Panasonic,video de concert de Exile, des clips de musique,.... J'ai meme bossé sur une pub PeachJohn que j'ai pu admiré sur les ecrans geant de shibuya. J'étais super heureux et fier de mon travail a ce moment la!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=X-d2crRcFBQ

Mitch a dit…

Mais bon les mois avance, les heures de sommeil diminue affreusement, pas de jours de repos,... C'était tres dur a vivre.
Bon je vous épargne les détaille mais apres plus de 41h de boulot d'affilé, j'allais rentrer chez moi completement mort et mon bosse me demande une modification. Je lui dit que je vais dormir un peu et prendre une douche car je sent le chacale mais lui s'en fou et il veut ca pour tout de suite(il etait 3h du mat). Je lui dit qu'il y en a au moins pour 3h (c'etait de la 3d avec de l'animation plus les rendus). Il me dit que c'est lui qui me dit quand je dors, je travail, je mange, etc ... J'ai pété un cable. Vue que je me suis amelioré en japonais depuis le temps, j'ai pu ouvrir ma gueule et j'ai pourris mon boss en japonais devant tous le monde et je lui ai dit de ce mettre les modifs bien profond et que je démissionnais!
Je suis rentrer chez moi en velo en chialent et me disent que j'ai fait une connerie mais je ne pouvais plus continué comme ca.

Je suis repasser a mon taff a un de mes passage a tokyo et mon bosse c'est excuser, il c'est rendu compte apres qu'il avait été trop loin avec moi.
Depuis mon depart ils ont changés pas ma de chose dans la boite comme quoi, on arrete les nuit blanche a repetition, on a les weekend de libre sauf cas exceptionnel.
Car a mon epoque il y en avait qui venait le lundi matin avec leur sac de couchage, ils entraient dedans jusqu'au dimanche matin. Ils rentraient le dimanche car ils etaient marier et il y en a qui avait des enfants.

Voila mon experiance! Je ne la conseil a personne car ca peu detruire une personne psychologiquement mais ca m'a apporter beaucoup de chose dans le travail et la vie de tous les jours.

Maintenant j'habite a Fukuoka, je travail dans une boite japonaise et tous va bien dans cette boite.

C'etait un peu long pardon!
Et pardon pour mon orthographe.

Amélie a dit…

Et bein punaise, Mitch! On dirait que tu sors tout droit d'un livre d'Amelie Nothomb! La vache!
Merci pour ton temoignage! J'suis biiiiiiiien contente que tu aies trouve une boite sympa a Fukuoka!

Merci tout le monde pour vos com' !!! Vous etes cools (=^O^=)/!!!
Et ouiiiiiiii, j'vous dirai comment j'ai appris le japonais et rencontre mon cheriiiiii! Pitits zimpatieeeeents! Heheheee (=^O^=)

Anonyme a dit…

Super article Amélie!!Merci de nous le faire partager.
Tu parles d'Amélie Nothomb pour le commentaire ci-dessus mais quand tu parlais de ton expérience de femme de ménage ça m'a carrément fait penser à "stupeur et tremblements"!

Et ce Mitch dont l'histoire est passionnante, n'a t-il pas un blog?

Amélie a dit…

Heheee, peut etre... Sauf que mes collegues etaient toutes des dames d'environ 60 ans qui me chouchouttaient (=^w^=) J'aurai jamais supporter faire le menage si en plus c'etait expres pour m'humilier.

J'ai mis le blog video de Mitch en lien (sur son nom) (=^-^=)d

véronique a dit…

Je dois dire qu'avant ton blog,Amélie,l'idée que j'avais des japonais était fondée sur"stupeur et tremblements" justement et que je me disais,ah ça non,je n'irai jamais au Japon.Puis en lisant ton blog depuis le début,progressivement,j'ai vu qu' il y avait beaucoup d'affection dans ton entourage et de bonté,ça m'a rassuré et changé ma vision des choses mais c'est pas évident,toi tu les vois avec amour en tout cas,
Véronique

Mitch a dit…

Ca a un coté Stupeur Et tremblement mais je ne suis pas chelou qu'elle!

Au japon il vire très rarement les gens, ils préfèrent faire un genre de harcèlement moral pour que tu démissionnes. Par exemple en France quand il y a un petit problème on n'en parle tout de suite et c'est réglé, mais au Japon il laisse pourrir la situation jusqu'à ce que ça devienne impossible. Tu penses que tout va bien mais au final du côté japonais tout va mal.

Pour les entretiens vous n'êtes pas obligés de mettre un costume mais ne vous habillez pas comme pour la Japan expo. Évitez aussi une coupe de cheveux bizarres des couleurs étrange. En gros soyez classiques sinon ça sera mort avant de commencer.

Maintenant j'ai un boulot avec des horaires normal (10h-19h) bon quelques fois je dois faire une nuit blanche mais c'est tres rare. Je bosse de temps en temps aussi le weekend. rien d'horrible.

Mon blog video n'est plus actualiser depuis plus d'un an par manque de temps. Je viens d'etre papa pour la 2eme fois et on vient d'acheter une maison.

constance a dit…

Hum c'est très intéressant tou ça ! Est-ce qu'il y aura une partie goooooooooooooooooo ? Sur le Japonais par exemple, d'après ce que je lis tu savais déjà parler Japonais au en venant au japon mais pas beaucoup c'est ça ?
J'ai quelques notions de Japonais (les phrases typiques, les syllabaires, une vingtaine de kanji) mais école d'ingé oblige, je n'ai pas trop le temps de m'y mettre sérieusement :'(
Bonne continuation !

Kura a dit…

Bonjour,

Ça va faire un bout de temps que je lis ton blog et m'intéresse à ton site (j'ai réussi à faire des kara age, j'étais trop fière!!!), étant fan du japon, je trouve ton expérience super intéressante.
Finalement, quel boulot conseillerais-tu à un débutant en japonais arrivant là-bas? Après m'être beaucoup documenté, j'ai tendance à croire qu'il vaut mieux laisser le japon comme destination pour les vacances plutôt que comme lieu de vie...vivre là-bas, surtout pour un étranger, et même avec beaucoup de volonté, semble très difficile....

Priss a dit…

Coucou !!!!

J'aime beaucoup ton site et je suis fan du Japon ( cuisine,manga) j'ai hâte d'y aller. C'est génial d'avoir les recettes en français même si je regarde celle en anglais! Je voulais te poser une question comment une française ne vivant pas au Japon peut adopter un enfant japonais? Des amis américains ont pu mais leur organisme ne marche pas pour la France.

Céleste a dit…

Coucou !

Moi aussi je veux savoir comment tu as rencontré ton chéri ! (^o^)/ hihi
En tout cas tu en a fait des boulots ! Je ne pense pas être aussi courageuse que toi si j'y vais un jour avec le working holiday visa. D'ailleurs ça me donne plus envie d'y aller peu de temps en tant que touriste que de vivre le japon de l'intérieur qui doit être tout autant formidable et difficile !

J'ai une question un peu à part, avec une amie on irait bien 1 mois ou 2 l'été prochain a Tokyo mais on nous a fortement déconseillé d'y aller à cette période car il fait trop chaud. Le soucis c'est qu'on a pas vraiment le choix avec les études. Ma question est plus une confirmation : est ce qu'il fait vraiment si chaud que ça ? Au point qu'on ne peut pas faire grand chose ? Merci d'y répondre !

Bonne continuation Amélie, c'est toujours un plaisir de lire A vos baguettes o/

Amélie a dit…

Merci pour tous vos super commentaires (=^O^=)/!!

Kura,
Tout le monde a une experience differente, plus ou moins facile, au Japon. C'est sur que c'est un defi par rapport a aller vivre au Quebec ou meme en angleterre mais ca vaut largement le coup de venir ici si c'est vraiment ce qu'on veut (=^-^=)d.
Je ne saurais pas quoi conseiller comme boulot a un debutant en japonais... Ca depend de trop de choses: si on parle bien l'anglais ou pas, qu'est ce qu'on a comme diplomes... Pour moi, avec mon experiences, mes diplomes, ca a ete "prof de conversation". Mais c'est different pour chacun (=^-^=).

Priss, je sais pas du tout (=>.<=)... Le meilleur moyen, a mon avis, est de contacter les services sociaux pour l'adoption au Japon (jidosoudansho) pour savoir si c'est possible. Mais la, ca va tout etre en Japonais...

Celeste, je confirme! Il fait hyyyyyper chaud au Japon en ete! Et en automne, meme! Il faut chauuuuuud et louuuuuurd, humide, collant, ecrasant.... On transpire non-stop, des la sortie de la douche, on colle, la figure devient grasse,... Perso, j'souffre de juillet a octobre. Mais bon, c'est moi. Meme si tout le monde se plaint de la chaleur ici, j'y suis particulierement sensible (j'adooooore l'hivers et j'suis une chochotte de la chaleur!). Alors je ne suis pas une reference.
J'ai quelques amis/cousins/cousines qui sont venus me voir pendant l'ete, parce qu'eux aussi n'auvaient pas le choix dans les dates. Meme s'ils n'ont pas apprecie la chaleur, ils ont quand meme apprecie leur sejour et se sont amuses comme des p'tits fous (=^-^=).
Donc c'est sur que l'ete c'est le pire moment pour venir mais quand on a pas le choix des saisons, on profite quand meme a fond d'etre au Japon (=^-^=)!

Aya a dit…

Super riche, très intéressant ^^
Il y a quelques années je voulais partir au Japon, mais d'abord découvrir si je pouvais y vivre ou pas.
Un site (dont je ne me souviens pu le nom..) proposait pour a peine 1000€ (pour un étudiant c'est chaud mais c'est faisable et surtout à l'époque le moins cher), d'aller comme dans ce qu'on pourrait appeler "une famille d'accueil" pendant 1 mois, d’être logé/nourrit mais en contre partie de travailler a demi-temps (un truc dans le genre ^^) dans une usine.
J'avoue cette offre était super intéressante ^^ j'allais la faire juste après mon diplôme..mais j'ai rencontré mon homme pendant mes études ^^ ..(ui un homme ca boulverse une vie ^^..)

Du coup je sais qu'on ira au Japon, mais juste en voyage ^^

Céleste a dit…

Merci Amélie ! Ta réponse est rassurante, car même si apparemment il fait vraiment super chaud on compte bien profiter de notre séjour ! Et c'est pas la chaleur qui nous en empêchera :)

jisé ash a dit…

Très intéressant^^
Mais pourquoi ne pas avoir cherché un emploi chez apple japan, microsoft japan ou une autre boîte occidentale au japon?

Tomohiro a dit…

Salut je suis japonais et j'y vais prochainement avec ma soeur Katsumi Haruto mais je ne sais pas le parler pouvez-vous m'aider?

Tomohiro a dit…

Salut je suis japonais et j'y vais prochainement avec ma soeur Katsumi Haruto mais je ne sais pas le parler pouvez-vous m'aider?

Margaux a dit…

konnichiwa !!!!

Tout d'abord je voulais te dire que ton blog est vraiment trèèèèèèèèès utile !!!
Et j'avais quelque question a te poser , j'ai actuellement 17 ans et je suis en 1ere bac pro mode . je parle , l'anglais , l'allemand , le francais , quelque phrases d'espagnol , d'italien et de japonnais et je me demandais si tu pense qu'apres mon bac je devrais d'abord faire un bts ici pour avoir plus de chance de trouver du travail au japon ou si tu pense que je pourrais eventuellement en trouver directement , car j'aimerais m'installer au japon !
merci d'avance pour ta reponse =D

Anonyme a dit…

Après avoir passé mon BAC en France je me suis expatriée seule au Japon.
Après un an de cours intensifs de Japonais j'ai commencé à chercher un job en Japonais ... comme les Japonais.
Après plusieurs entretiens (pas beaucoup) j'ai été embauchée. Et ça j'en suis vraiment fière. Je suis fière de mon intégration si rapide.

Donc tout ça pour dire que si vous avez le JLPT N2, un bon niveau de conversation, lancez-vous ! (L'entretien téléphonique est, je l'avoue, très stressant la première fois !)
On se dit souvent qu'on va se faire rejeter car on n'est pas Japonais. C'est parfois le cas mais cela reste très rare.

M

Shin Tia a dit…

Je venais chercher une recette mais finalement, je me prends au jeu du commentaire!

J'ai également fait un visa working holidays il y a 3 ans et trouver du travail n'a vraiment pas été facile!

Au début, j'étais à Tokyo où j'ai fait quelques petits boulots difficilement trouvés(plutôt des missions d'ailleurs) qui ne suffisaient pas payer le loyer. Alors je suis partie Osaka où une amie avait fait son propre waholi et elle m'a envoyé vers le boulot qu'elle avait fait. C'était un centre de jour pour handicapés lourds (handicaps mentaux ET moteurs) et je crois que j'y ai vécu ma plus belle expérience (la plus enrichissante humainement pour sûr!). C'était très difficile parce que ce n'est pas toujours facile d'être confrontée à de tels handicaps, que le travail était très physique (porter les "patients" n'est pas de tout repos!) et les journées longues (8h30 - 18h non stop avec des nuits 2 à 3 fois par mois) mais l'ambiance était très chaleureuse. En plus, comme ils ont l'habitude de travailler avec des étrangers, on est bien accueilli v_v

Personnellement, je suis partie avec une licence de japonais en poche, mais j'ai rencontré là-bas des allemandes et des coréens sans bases de japonais qui se sont très bien intégrés!

En général, ils cherchent toujours du monde, et depuis que le bureau d'aide aux working holidays a fermé, ils doivent plus avoir beaucoup de français qui se proposent, je laisse donc l'adresse si ça intéresse quelqu'un : http://www.yourwing.org/workingholiday/fr.html
Il y a des témoignages sur le site (désolée mais je n'en ai pas fait =p ) pour ceux qui voudraient lire.

Je peux même répondre quelques question pour les plus curieux!

En tous cas, bonne chance ceux qui tentent l'aventure!

Junie a dit…

Coucou!

Dis dis est-ce tu aurais plus d'infos sur le certificat qu'il faut pour travailler en crèche/école? Et c'est quoi exactement le diplôme que tu as passé en cours du soir? Un diplôme japonais?

Merciiiiii d'avance! :3